Forum de l'AAPPMA du mortier de Glénac

la pêche et les poissons sur l'Oust, l'Arz, l'AFF et le Rahun
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 concilier aménagement et vis des cours d'eau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: concilier aménagement et vis des cours d'eau.   Mar 14 Avr - 15:19

Concilier aménagement et vie dans les cours d'eau En France,

500 barrages de plus de 15 m de haut sont installés sur les cours d'eau. Il est important de pouvoir estimer l'impact écologique de ces aménagements. Le logiciel EVHA développé au Cemagref permet de déterminer les débits qui respectent la vie du poisson lors des aménagements de la rivière.

Les cours d'eau sont des milieux vivants. La faune et la flore qu'ils abritent dépendent des caractéristiques de la rivière et de son environnement. Les habitants de la rivière sont sensibles aux perturbations de leur environnement qu'elles soient naturelles ou apportées par l'homme.

La vie dans les rivières
Les différentes espèces de poissons se répartissent tout au long du cours d'eau. Les zones à truite, ombre, barbeau et brême se succèdent de l'amont vers l'aval. A l'amont, ce sont principalement les espèces de courant qui sont les plus fréquentes comme les salmonidés, alors qu'en aval ce sont les espèces d'eaux calmes qui prédominent tels les cyprinidés. Avec une plus grande diversité d'habitats, l'aval des rivières permet la coexistence d'un plus grand nombre d'espèces piscicoles.

Pour qu'une espèce de poisson puisse vivre dans le cours d'eau, il faut qu'elle dispose de deux grands types d'habitats : des habitats pour ses fonctions quotidiennes d'alimentation et de repos, ainsi que des habitats de phases critiques pour la reproduction et le refuge.

La plupart des poissons européens ont une alimentation peu spécialisée. Ils se nourrissent principalement d'invertébrés aquatiques qui prolifèrent au sein des plantes et des graviers. Il y a cependant quelques espèces carnassières comme le brochet ou des espèces se nourrissant d'algues comme le hotu.

A proximité de leurs zones d'alimentation, les poissons ont besoin d'abris hydrauliques pour limiter leur perte d'énergie face au courant. Ils ont aussi besoin de caches servant de refuges pendant les périodes de repos ou facilement accessibles en cas de danger.

Chaque espèce de poisson a des exigences environnementales qui évoluent en fonction de l'âge. Qu'il soit oeuf, alevin, juvénile, adulte ou en frai, le poisson doit retrouver dans son milieu les conditions nécessaires à son développement.

La rivière, mémoire de l'histoire de l'homme

En aménageant les cours d'eau, l'homme perturbe l'écosystème aquatique. Dans les têtes de bassin, la construction de barrages et d'étangs coupe l'accès aux frayères ainsi qu'aux zones de nurserie des salmonidés. Des espèces résidant habituellement à l'aval rejoignent l'amont des cours d'eau au détriment des espèces d'eaux vives.

Dans les secteurs intermédiaires, les canaux de navigation qui longent les rivières court-circuitées, favorisent le développement des espèces d'eaux calmes.

A l'aval, la chenalisation et la régulation des rivières naviguées uniformisent les habitats et les écoulements en détruisant les zones de reproduction de nombreuses espèces. La structure des peuplements est perturbée et il y a moins d'espèces. A la monotonie des habitats s'associe une banalisation des peuplements.

Depuis la loi pêche de 1984, les aménageurs doivent réaliser une étude d'impact spécifique lors de la mise en place de nouveaux barrages. Elle permet de définir le débit de sauvegarde de la population piscicole à l'aval de la rivière. Avec la loi sur l'eau de 1992, ces dispositions se sont vues renforcées dans un souci d'équilibre des milieux naturels.

Connaître les poissons pour choisir le débit
Avec l'appui du ministère chargé de l'environnement, le Cemagref a pu développer une méthode originale en croisant l'hydraulique et la biologie des milieux aquatiques. Elle permet d'évaluer l'impact de la fluctuation du débit sur différentes espèces de poissons. Le principe consiste à prendre en compte les préférences du poisson en terme d'environnement physique dans des systèmes qui n'étaient considérés que sous leur aspect hydraulique. Dans cette démarche, le paramètre habitat est capital. Hors pollution, ce facteur de régulation peut expliquer les deux tiers des variations de populations.

Le logiciel d'évaluation de l'habitat des poissons (EVHA) mis au point par le Cemagref permet d'estimer les effets de modifications du régime hydrologique du cours d'eau.

Histoire des hommes, histoires de poissons
Depuis le Bas Moyen-Age, les populations piscicoles ont été perturbées par la création d'étangs, de moulins, de canaux de navigation, de barrages-réservoirs, de chenaux et le flottage du bois ainsi que par un accroissement des rejets polluants.

EVHA est utilisé depuis 8 ans lors des renouvellements de concessions de barrages. Le Cemagref travaille en partenariat avec EDF et 500 barrages devraient se servir de ce logiciel. Une centaine de barrages l'ont déjà employé pour connaître le débit minimum à laisser au cours aval et permettre la présence de la truite et du saumon.

En réalité, le logiciel permet de connaître les conséquences de variation du débit sur les 25 espèces de poissons les plus courantes. Cependant, plus il y a d'espèces piscicoles à prendre en compte, plus l'interprétation des données est difficile et doit être accompagnée d'un suivi technique.

EVHA donne une vision dynamique du cours d'eau. Il permet la discussion avec un schéma d'évolution des habitats des différentes espèces de poissons en fonction du débit. Le biologique est traduit en termes accessibles au gestionnaire non spécialisé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
 
concilier aménagement et vis des cours d'eau.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ saga en cours] démontage des coffres Aviation(?)
» Aménagement d'un J pas tout à fait "neuf"
» [Vidéo] Saloon-Car à Magny-Cours 2010
» Conseil déménagement (ou pas)
» Cours de géopolitique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'AAPPMA du mortier de Glénac :: Discussions générales-
Sauter vers: