Forum de l'AAPPMA du mortier de Glénac

la pêche et les poissons sur l'Oust, l'Arz, l'AFF et le Rahun
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 leptospirose ou maladie des égoutiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: leptospirose ou maladie des égoutiers   Sam 11 Avr - 8:25

bonjour à tous, le sujet a déjà été traité, mais je ne le retouve pas alors, je le post ici.. hors mis les rats, les chiens, les cheveaux, le ovins, les bovins ect..peuvent être porteurs de la batéries...

1. Qu’est-ce que la leptospirose?

--------------------------------------------------------------------------------

La leptospirose (ou maladie des égoutiers) est une infection causée par la bactérie Leptospira interrogans présente en Belgique. L’infection survient principalement chez les animaux domestiques et sauvages et peut aussi être transmise à l’homme. L’infection se rencontre au niveau mondial mais pose surtout un problème dans les régions humides (sub)tropicales, principalement pour des raisons climatiques et environnementales.
La leptospirose fait partie des maladies à déclaration obligatoire tant dans les Communautés française et flamande qu’à Bruxelles.



--------------------------------------------------------------------------------

2. Quel est le réservoir de la bactérie?

--------------------------------------------------------------------------------

Les principaux hôtes naturels sont les petits rongeurs (rats, rats musqués, souris), les bovins, les porcs et les chiens. Ils véhiculent des leptospires dans leurs reins et les éliminent via leur urine parfois durant toute leur vie. Les jeunes animaux sont contaminés par les individus adultes.
Les leptospires peuvent survivre quelques semaines dans les milieux aquatiques ou sur les sols humides.
Un milieu sec, salé ou acide ainsi que les désinfectants détruisent ces bactéries.



--------------------------------------------------------------------------------

3. Comment contracte-t-on la leptospirose?

--------------------------------------------------------------------------------

La contamination peut survenir via une blessure, la bouche, le nez ou les yeux, par contact direct avec de l’urine d’un hôte naturel, ou indirectement par de l’eau ou des denrées alimentaires contaminées.
Plus l’exposition est longue, plus le risque d’infection est élevé. La transmission d’un individu à l’autre est possible mais extrêmement rare.



--------------------------------------------------------------------------------

4. Quels symptômes présentent les patients?

--------------------------------------------------------------------------------

La période d’incubation dure le plus souvent de 6 à 12 jours (intervalle de 2 à 30 jours). La maladie connaît généralement une évolution bénigne.
Les symptômes peuvent varier de façon considérable. Ils sont répartis en quatre grandes catégories cliniques :
affection modérée de type grippal
syndrome de Weil avec une jaunisse et une insuffisance rénale
méningite, encéphalite
insuffisance respiratoire (avec toux et essoufflement).
La maladie se déroule généralement en deux phases avec un début abrupt marqué par une fièvre élevée (40°C), des tremblements et des douleurs musculaires durant approximativement une semaine. Après 1 à 3 jours sans aucune plainte, une seconde phase suit avec des problèmes multiples au niveau des organes.
Des facteurs liés à l’hôte tels que l’âge, une maladie sous-jacente, etc. jouent un rôle important sur la gravité du tableau clinique.




--------------------------------------------------------------------------------

5. Comment pose-t-on le diagnostic?

--------------------------------------------------------------------------------

Le diagnostic repose sur les symptômes cliniques, les facteurs de risque et les examens de laboratoire.
La culture bactérienne est difficile et de très longue durée de telle façon que cette technique n’a pas sa place dans le diagnostic aigu où l’on se tourne la plupart du temps vers la sérologie. Cinq à dix jours après le début des symptômes, des anticorps dirigés contre les leptospires peuvent être détectés dans le sang. Un résultat négatif en début d’affection n’exclut pas une leptospirose.
Les demandes d’analyse ou de confirmation d’un résultat de screening peuvent être envoyées au laboratoire de référence (I.M.T.). Il est important d’analyser deux échantillons prélevés à un intervalle d’une à deux semaines.
Il arrive que l’on puisse déceler des anticorps durant des années. Les antibiotiques peuvent ralentir la formation des ceux-ci.



--------------------------------------------------------------------------------

6. Comment traite-t-on la leptospirose?

--------------------------------------------------------------------------------

La leptospirose est traitée à l’aide d’antibiotiques. Plus le traitement est entamé précocement, moins de symptômes et de complications surviendront. Dès lors, on ne doit pas attendre le résultat des tests de laboratoire pour mettre en route un traitement.
Grâce à une antibiothérapie appropriée, la guérison du patient est observée dans un délai d’environ un mois après le début du traitement.



--------------------------------------------------------------------------------

7. Qui peut contracter la leptospirose?

--------------------------------------------------------------------------------

Les groupes professionnels qui sont les plus exposés au risque (groupes-cibles) sont les personnes travaillant dans les égouts, les agriculteurs, les vétérinaires, les bouchers, les militaires, …
La leptospirose est reprise dans la liste des maladies professionnelles à déclaration obligatoire (site «fonds des maladies professionnelles*»).
Les loisirs peuvent également constituer une source de contamination : les personnes qui pratiquent des sports nautiques tels que la natation, le kayak, la plongée, le surf, la pêche et la planche à voile courent un risque.



--------------------------------------------------------------------------------

8. Quand constate-t-on des cas de leptospirose?

--------------------------------------------------------------------------------

Le diagnostic de leptospirose est posé toute l’année dans les régions tropicales et subtropicales. Cela est imputable à la longue survie des leptospires dans un environnement où règnent des conditions de chaleur et d’humidité.
Dans les pays à climat tempéré, la maladie est saisonnière et le nombre de cas de leptospirose va croissant à la fin de l’été et en automne. Outre la température, l’exposition accrue joue également un rôle : l’accroissement des activités aquatiques est plus important en été.



--------------------------------------------------------------------------------

9. Où constate-t-on des cas de leptospirose?

--------------------------------------------------------------------------------

Le laboratoire de référence diagnostique chaque année une dizaine de cas.
Parmi les 14 cas de leptospirose diagnostiqués par le laboratoire de référence en 2006, 7 furent contaminés en Belgique, 1 en France, 1 sur l’île de Bornéo et 5 en Thaïlande. En 2007, 8 cas ont été diagnostiqués par ce laboratoire.



--------------------------------------------------------------------------------

10. Quelles sont les mesures de précaution à prendre pour maintenir le risque de leptospirose aussi bas que possible?

--------------------------------------------------------------------------------

Pour les groupes-cibles, il est conseillé de porter sur le lieu de travail des lunettes, des gants, des bottes et des vêtements étanches à l’eau.
Pour la population générale :
Eviter tout contact direct avec l’urine des animaux.
Se laver les mains après tout contact avec un animal ou un objet contaminé.
Couvrir les blessures et les plaies avant tout contact avec de l’eau douce ou avec un environnement humide contaminé.
Ne pas nager dans de l’eau contaminée.
Empêcher l’accès des rongeurs aux habitations (obstruer les entrées).
Dans certains pays, un vaccin est disponible. La composition du vaccin doit être définie de telle façon que la protection soit assurée contre les sérovars qui circulent dans la région concernée. La protection conférée par le vaccin est de l’ordre de 6 à 12 mois. Aucun vaccin n’est disponible en Belgique.




--------------------------------------------------------------------------------

11. Que doit-on faire quand un cas de leptospirose se manifeste?

--------------------------------------------------------------------------------

Le médecin traitant du patient doit mentionner le cas à l’inspecteur d’hygiène communautaire responsable de la Province où le patient est domicilié (maladie à déclaration obligatoire) et doit également avertir les personnes qui se trouvaient avec le patient lors de l’activité à risque.

Conclusion :
En présence de symptômes grippaux faisant suite à une exposition possible soit à de l’urine d’animaux contaminés, soit à du matériel ou de l’eau douce contaminée, il est conseillé de consulter un médecin.


(source.ministère de la santé de Belgique)

Joyeuses pâques à toutes et tous..JEREMY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
fabien

avatar

Nombre de messages : 383
Age : 38
Localisation : la chapelle gaceline
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: leptospirose ou maladie des égoutiers   Sam 11 Avr - 8:43

merci pour ces infos Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien

avatar

Nombre de messages : 383
Age : 38
Localisation : la chapelle gaceline
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: leptospirose ou maladie des égoutiers   Sam 11 Avr - 8:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: leptospirose ou maladie des égoutiers   Sam 11 Avr - 9:24

bonjour Fabien et merci pour le lien, je ne le trouvai pas..
quand j'ai lu ça, que les hiens pouvaient pêtre porteurx de ce bassile, ça m'a surpis.;mais bon..
encore plus surprenant, c'est qui'l n'existe pas de vacci en belgique.

BONNE JOUNEE ET JOYEUSES PÂQUES A TOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
broctruite
modérateur
avatar

Nombre de messages : 504
Localisation : LA CHAPELLE GACELINE
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Re: leptospirose ou maladie des égoutiers   Sam 11 Avr - 18:05

Bonjour à tous

pour apporter un complément d'information :
le conseil générale du morbihan par l'intermédiaire de l'iav nous a alerté lors d'une préparation d'arrachage de jussie pour 2009 sur les risques encourrues
le port de gants est maintenant inscrites au cahier des charges et inscrites pour lecture aux bénévoles
Le principe de précaution est donc maintenant trés précautionneux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: leptospirose ou maladie des égoutiers   Sam 11 Avr - 18:09

Sur quel secteur aura lieu cette opération??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: leptospirose ou maladie des égoutiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
leptospirose ou maladie des égoutiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la maladie de weil / leptospirose
» Nickel : leptospirose, évolution, bonnes nouvelles
» la LEPTOSPIROSE
» Un proto nommé LEPTOSPIROSE
» Maladie des pieds et des membres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'AAPPMA du mortier de Glénac :: Discussions générales-
Sauter vers: