Forum de l'AAPPMA du mortier de Glénac

la pêche et les poissons sur l'Oust, l'Arz, l'AFF et le Rahun
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un cauchemar nommé JUSSIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
broctruite
modérateur
avatar

Nombre de messages : 504
Localisation : LA CHAPELLE GACELINE
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Un cauchemar nommé JUSSIE   Mar 30 Oct - 19:52

http://www.h-lb.com/ c'est le lien de la société qui intervient dans le marais de glénac
donneur d'ordre IAV
3 hectares a enlever de jussie
un mois de travail cheers :lol!:Les moyens sont là

c'est le résultat de la pêche a l'info et sur le terrain ce soir

nous y avons vu claude et moi 5 tonnes de jussie affraid affraid chargé dans un camion et envoyé sur un champs à PEILLAC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com
broctruite
modérateur
avatar

Nombre de messages : 504
Localisation : LA CHAPELLE GACELINE
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Un cauchemar nommé JUSSIE   Jeu 1 Nov - 17:52

pat56 l'a appelé cauchemar ,dans le reportage tf1 algue tueuse

un reportage cours mais il est bien fait

ci joint le lien direct

http://videos.tf1.fr/infos/media/jt/0,,3608790,00-chasse-algue-tueuse-dans-rivieres-touraine-.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com
Benjamin

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Arrachage sur le Mortier de Glénac - les excuses   Mer 21 Nov - 11:39

Bonjour,

J'ai rencontré M. SOULAS hier pour une discussion autour de la Jussie (pour plus de précision voir avec lui).

Je me présente brièvement avant d'entamer la discussion: Je suis chargé de la lutte contre les plantes envahissantes pour l'IAV (Institution d'Aménagement de la Vilaine), en poste depuis mai 2007.

Premièrement toutes mes excuses pour ne pas vous avoir avertis pour l'arrachage qui a eut lieu sur Glénac en Oct-Nov. Un milllier de raisons en sont responsables, mais cela ne se reproduira plus, du moins je l'espère (un oubli peut parfois arriver et je ne suis pas infaillible). C'est vrai que pour une fois que qqchose est fait en dehors de la navigation, j'aurais du vour en faire part. désolé.

Deuxièmement, j'ai donné mon assurance à votre président que l'IAV s'engagera auprès de vous pour un arrachage manuel (voir deux) en 2008. Une réunion de préparation se déroulera en début d'année 2008 (Fin mars) pour mettre au point ce chantier (organisation...).

Enfin, j'espère rapidement travailler avec vous car vous apparaissez motivé pour lutter contre la Jussie, et bien que l'IAV n'ai pas les moyens d'aller partout, ni d'aider tout le monde, je suis de votre avis sur la nécessité d'actions rapides.

Cordialement, flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lavilaine.com
david léger

avatar

Nombre de messages : 289
Age : 41
Localisation : Sainte FLaive des Loups (85)
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Mer 21 Nov - 13:27

Question: l'IAV, par l'intermédiaire de votre service, peut elle "former" les membres des AAPPMA à l'arrachage en bon et due forme de façon non pas à déléguer ce travail mais à simplement le soutenir localement et en complément des actions déjà entreprises? Ce type de chose est déjà faite ailleurs (dans le 79) avec un certain succès pourvu que cette formation soit offerte à des personnes motivées... lol Je pense pouvoir affirmer sans retenue que cette motivation l'AAPPMA du Mortier la possède, et par elle une "foule" de proches motivée à la soutenir, qu'il s'agisse de sociétaires adhérents à l'AAPP ou non...

Plus de monde sera impliqué (avec compétence! et là réside je pense un manque...), plus les impacts de la jussie pourront être freinés à défaut d'être endigués via le produit miracle que nous attendons tous avec impatience (faune et flore autochtone en tête bien sur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photo-invivo.com
Pat56
Admin
avatar

Nombre de messages : 483
Localisation : St Perreux
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Mer 21 Nov - 21:49

Bonsoir Benjamin,

Bienvenue sur le forum.
Bien que particulièrement motivé par le sujet, je n’ai pu participer à la réunion d’hier pour des raisons professionnelles de dernières minutes. Je vois que les choses ont été bien cadrées, et je suis ravi pour le partenariat décidé entre notre AAPPMA et l’IAV contre le fléau Jussie, d’autant plus que personnellement, j’étais demandeur pour que nos interventions soient faites sous la direction de personnes compétentes et d’expérience dans le domaine.
Avec un peu de travail et de dialogue, d’autres associations et instances devraient bientôt se joindre à nous pour faire face à l’envahisseur. Je suis persuadé que regroupés, nous devrions pouvoir apporter la dynamique qui manque vraisemblablement à l’heure actuelle, et parvenir à enrayer l’invasion. sunny

_________________
Seuls les poissons morts nagent dans le sens du courant
(Mario del Curto)


Dernière édition par le Mer 21 Nov - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com/
broctruite
modérateur
avatar

Nombre de messages : 504
Localisation : LA CHAPELLE GACELINE
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Un cauchemar nommé JUSSIE   Mer 21 Nov - 21:58

Benjamin

Tout d'abord merci de l'intervention sur le forum qui est preuve de l'intérêt porté à notre aappma et à notre problématique jussie.
Nous avons apprécié cette rencontre ou nous avons échangé sur ce sujet
Nous avons mieux compris la problématique locale et nous avons aussi compris ou sont les deniers et les décideurs.
nous sommes donc prêt à concourir ensemble et mener ce combat avec votre appuie. Nous serons les relais terrain pour l'inventaire et nous sommes en phase sur la problématique des herbes envahissantes avec de futures actions concrètes.
Nous avons engagé des démarches ,elles ne resteront pas sans issus.
notre engagement et notre partenariat doit continuer.



"LA PASSION AUX PASSIONNES"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com
Benjamin

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Formation IAV ? !   Jeu 22 Nov - 8:00

En réponse à David Leger:

Le premier chantier de 2008 sera l'occasion d'apporter des informations et des conseils sur l'arrachage de Jussie.

Pour le moment il n'y a pas une réelle "formation" théorique qui est prévue, mais ce sera plutot un échange sur le terrain (car quoi de mieux que de se rendre compte par soi même sur site) et explication à la reconnaissance des divers plantes envahissantes, leur écologie (elles n'ont pas toutes les mêmes besoins), les moyens d'actions et les meilleurs méthodes pour les enlever (période, moyens, techniques, outils, devenir...). Une réunion avec différents acteurs sera surement programmé en début d'année pour informer sur l'inventaire et le programme 2008 (pour être transparent).

Cependant, un problème m'apparait plus que complexe:
A la fois je souhaite que se multiplient des opérations d'arrachage, mais je ne souhaite pas qu'elles se fassent trop nombreuses et sans "surveillance" car la problématique est complexe (propagations, etc.).
Ainsi, sans vouloir tout controler - et comme vous qui souhaitez etre avertit de ce qui se fait sur vos baux de pêche - il me semble nécessaire que les chantiers soient "encadrés un minimum" ou du moins que j'en soit avertit à l'avance (cela permettrait notamment de voir si une aide technique ou un pret de matériel peut etre fait) et pour savoir ce qui est fait et ne pas prévoir des chantiers sur les mêmes endroits.

Je dis donc OUI à l'arrachage, mais à certaines conditions :
*Efficacité (pourquoi passer du temps pour rien)
*Protection du milieu (Eviter les boutures pour en mettre partout)
*Neutraliser les plantes extraites (Devenir des plantes arrachées, stockage temporaire)
*Information (prévenir pour centraliser les données et pouvoir les diffuser et en tirer des conclusions)

Voilà pour moi pour le moment, mais il est vrai qu'en raison du fort pouvoir de propagation des ces saloperies, je préfère être prévoyants et trop prudent que laxiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lavilaine.com
david léger

avatar

Nombre de messages : 289
Age : 41
Localisation : Sainte FLaive des Loups (85)
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Jeu 22 Nov - 12:32

C'est bien comme ça que je voyais la notion de "compétence" dans la problématique jussie, comme un délégat reflechi, raisonnable et judicieux afin d'aider mais sans remplacer, notamment pour mieux gérer (voire éviter) les actions locales aux resultats parfois pire que le mal. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photo-invivo.com
Satbmg



Nombre de messages : 294
Localisation : GLENAC
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Ven 23 Nov - 8:28

Bonjour,

Merci Benjamin pour cette intervention sur notre forum, la précision et la pertinence des propos aura le mérite de rassurer tout le monde.
Les réactions immédiates prouvent que le sujet interresse beaucoup de monde et que la motivation est bien présente, mais de cela personne n'en doutait.
Je donne donc rendez-vous a toutes les bonnes volontés en 2008 pour être les acteurs sur le terrain.
Nous avons une première réunion de bureau ce soir, il s'agit pour moi de donner un compte rendu de mes différentes rencontres, et de commencer a affiner certaines choses.
Au fur et a mesure de la mise en place de l'opération nous informerons a partir de ce forum afin que toutes les personnes intéréssées (et il y en a beaucoup) aient les mêmes informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com/
broctruite
modérateur
avatar

Nombre de messages : 504
Localisation : LA CHAPELLE GACELINE
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Un cauchemar nommé JUSSIE   Ven 30 Nov - 19:46

eh oui même en pensant que la fd56 n'avait pas fait suffisament de travail sur la jussie je vois un rayon de soleil sur l'action auprès du conseil général et je pose qu'une question

EST CE PAR HASARD QUE LA JUSSIE A ETE ENLEVE SUR UNE ZONE NON NAVIGABLE ET QUE TOUS LES ACTEURS SE BOUGENT depuis la parution sur le site scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com
salmo_trutta

avatar

Nombre de messages : 47
Localisation : ST VINCENT SUR OUST
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Dim 2 Déc - 10:27

bonjour a l'IAV et a son representant,
bonjour benjamin,

je suis agreablement surpris de votre prise de position sur notre forum.
je suis satisfait de trouver une oreille attentive a nos problemes, plus largement aux risques environnementaux pour notre region.
j'apprecie la demarche avec les limites clairement etablies: efficacite, protection, elimination et information.

nous sommes avant tout pecheurs, mais aussi sentinelles de nos rivieres.
nous souhaitons etre ACTEURS dans la demarche d'elimination de la jussie sous la MAITRISE D'OEUVRE d'une institution comme l'IAV.
je ne parle pas uniquement de REUNIONITE AIGU mais de participation sur le terrain. nous avons capacite a mobiliser des bras. il faut en profiter quand il est encore temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat56
Admin
avatar

Nombre de messages : 483
Localisation : St Perreux
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Jeu 10 Jan - 22:02

Bonjour à tous,

Je viens de lire dans la revue « Je pêche dans le Morbihan 2008 » que la DDAF va mettre en place un « Observatoire des plantes invasives ».
Je suis rassuré, c’est que tout va rentrer dans l’ordre prochainement…….
Depuis plus de dix ans, on avait les « suivis », les « recensements », et bien je vois qu’on progresse, on aura maintenant un « observatoire », c’est vrai qu’avec ce terme on va voir le problème d’un peu plus haut……..
Mais de qui se fout-on ?

C’est totalement désespérant. Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com/
Bruno

avatar

Nombre de messages : 233
Age : 52
Localisation : langrune sur mer calvados
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Jeu 10 Jan - 22:33

C'est comme pour la chute des permis sur le National , on observe!
C'est navrant comme tu le dis de voir un tel immobilisme et, pendant ce temps la Jussie continue sa prolifération .(on en trouve encore en vente sur le net malgré les interdictions ), et au lieux de prendre le mal à la racine (sans jeux de mots) on tergiverse!
C'est typiquement Français comme phénomène on attends que l'autre face avant d'agir (trop tard bien souvent).

un exemple: http://animal-accessoire.vivastreet.fr/animal-services+marseille/vend-plantes-daquarium-a-petit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat56
Admin
avatar

Nombre de messages : 483
Localisation : St Perreux
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Mer 18 Juin - 6:49


_________________
Seuls les poissons morts nagent dans le sens du courant
(Mario del Curto)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com/
Benjamin

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: PLus d'infos sure les Plantes invasives   Mar 16 Déc - 15:16

Bonjour à tous,

L'iav vient de mettre en ligne son nouveau site internet :



Sous la rubrique Zones humides, vous pouvez trouver des infos sur les plantes invasives et sur les missions de l'Iav. Des documents sont téléchageables (fiche espece / feuille inventaire...).

A terme, vous y retrouverez également la carte d'inventaire sur le bassin de la vilaine et les travaux effectués (ceux connus en tout cas).
Il me faut finir la numérisation des données 2008 et ensuite je mets cela en ligne (normalement début d'année 2009).

N'hésitez pas à me donner vos commentaires sur la partie Plantes invasives, cela afin d'améliorer - dans la mesure du possible - l'accès à l'information.

bien cordialement,

Benjamin Bottner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lavilaine.com
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: ce fléau..   Ven 10 Avr - 7:13

bonjour les amis.

j'aimerai donner un avis, sur ce fléau que sont ces plantes envahissantes qui nous bouffe la pêche, et fous en l'air tout l'échosystème, détruit la faune , la flore..
bonjour à toutes et tous..je crois que le problème de la Jussie sera un problème sur le plan halieutique pratiquement insurmontable.j'en ai parlé avec des "haut-responsables" de ce problème, à ce jour aucune solution n'est au point.
Le Faucardage industrielle. inutile, un faucardeur ne coupe qu'à 1,80 au plus..juste de quoi laisser passer les bateaux..ç'est un coût faramineux, et je le répète intile. le système racinaire, des ces M...est trop résistant.
pour toutes ces plantes qui nous envahissent nos rivières et plans d’eau et contineront à le faire comme sur le littoral breton . on parle de la jussie, mais il y a aussi l’égéria, et à mes yeux la pire de toutes, la "Myriphile qui peux dépasser 2,50mètres , et lorsque Qu’on sait qu'un faucardeur de coupe qu'à 1,80m, chercher l'erreur.
*Supprimez les nitrates, est une solution, mais aussi faisons savoir aux aquariophiles, que nos rivières ne sont pas des poubelles..ah , pas tous, mais un énorme quantité..
*tant que les autorités n'auront pas décidées de stopper l'agriculture intensive, on en sera là, c'est con à dire mais c'est vrai..regardez le valvert, st gérand, les étangs du roz et j'en passe.
il n'y a pour le moment aucune solution à ce gros voir très gros problème,.Problème National..je reviendrai sur ce sujet.. @plus Jérémy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
Pat56
Admin
avatar

Nombre de messages : 483
Localisation : St Perreux
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Ven 10 Avr - 9:11

Désolé Jeremy,

Mais sur ce coup-là, je ne suis absolument pas d’accord avec toi.
Je pense que si on prend le problème à la base, c’est à dire dès l’apparition des premières herbes signalées, il est parfaitement possible de maîtriser, voir enrayer son invasion.
Le véritable souci, c’est qu’en France, il faut souvent plusieurs années d’étude et de suivi pour commencer à bouger réellement un petit doigt. Alors effectivement, lorsque l’ampleur de l’invasion atteint des niveaux tels que sur l’Oust, ou autres secteurs que tu énumères, les choses deviennent beaucoup plus coûteuse et compliquées (mais la faute à qui ???).
Pour ma part, je suis parfaitement convaincu pourtant qu’il faut mettre les institutions face à leur devoir, pour essayer de sauver ce qui peut encore l’être, et aussi surtout leur faire comprendre que leur laissé aller coûte extrêmement chère.
Il faut se mettre une chose dans la tête, nous sommes en guerre contre ces plantes, et en état de guerre, on ne lance pas de grandes études coûteuses, pour observer la progression de l’envahisseur pendant cinq ou six ans. C’est clair qu’une fois que tout le territoire est complètement aux mains de l’ennemi, la marge de manœuvre va être un peu limitée…

Maintenant, pour agriculture intensive, je suis parfaitement d’accord avec toi… mais là encore, c'est un combat un peu désespéré qu'il faut mener.

_________________
Seuls les poissons morts nagent dans le sens du courant
(Mario del Curto)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com/
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Ven 10 Avr - 9:42

bonjour Pat
je comprend prafaitement ton désaccord, j'ai vu le travail entrepris sur certains cours d'eau par vous même, et j'avoue que c'est un travail de titan, mais l'ampleur du phénomène est tel, que toutes les personnes qui s'occupent de ce fléau en arrivent à la même conclusion que moi..
je ne veux pas être pessimiste, bien au contraire, nous sommes sommes tous concernés.prendre le problème à sa source, je suis d'accord, mais à la vitesse dont se propage ce fléau, en laisse plus d'un septique.
j'ai parlé avec kader benferhat, président du comité des canaux bretons,je lui posé cette question sur ce propos, son pessimisme me laisse triste...lui , et ses équipes n'y sont pour rien tant au comportement de ses ronds de cuir, mais j'attend de ses nouvelles mails, car des études ont été faîtes, et là aussi des dossiers ouverts, dans les semaines à venir va se tenir un réunion, entre autre sur ce sujet.et avant que les institutions fassent leur travail, il faudra voter des budgets, et trouver la solution miracle..qui a ma connaissance n'existe pas...
tout se travail manuel est formidable, mais comme j'ai lu , dans un post, l'arrachage et pas le faucardage est la meilleur solution, mais quand on voit l'étendue du problème, ce n'est même pas imaginable..
mettre des biefs à sec, croyant laisser pourrir la plantes, ne sers à rien? ils en ont eu la preuve à pontivy.
aujourd'hui, tu vas à la pêche avec un croc. Je ne sais pas , mais j'ai vu les photos , à quel points vous étiez comme partout en France attaqués par cette ....., ici, c'est la même chose, il n'y a plus possibilité de pêcher sur certains secteurs...
je vis à 50 mètres du blavet, non canalisé, il n'y a pas une seule trace de ce fléau de guélédan à pontivy..après, le canal est envahis, et le Blavet en direction d'hennbont le devient. au début, c'était un mètre du bord, puis deux puis trois, c'est intolérable..bonne journée à toi Pat56..amicalement..

JEREMY




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
david léger

avatar

Nombre de messages : 289
Age : 41
Localisation : Sainte FLaive des Loups (85)
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Ven 10 Avr - 13:07

jeremy a écrit:
[b][i][color=blue]aujourd'hui, tu vas à la pêche avec un croc.
Je rejoins complètement Pat sur sa reflexion, à ceci près que je mettrai en avant d'autres origines qu'il serait temps de ne plus banaliser ou sous-estimer... A savoir l'impact des particuliers. L'agriculture intensive c'est une chose dont on connait parfaitement les tenants et aboutissants, un coupable averré qui a le dos (et le porte feuille) suffisamment large pour endosser la culpabilité de bien d'autres contrevenants dont il ne vaut mieux pas trop parler... N'oublions pas qu'un quartier résidentiel, par exemple, où chacun dans son jardin disperse pesticides et autres engrais phosphatés à hauteur de 10 fois les doses utilisées par les agriculteurs (chiffre avancé suite à certaines études sur la qualité des eaux en des points "stratégiques"), n'oublions pas non plus les pêcheurs qui justement emmènent désormais leur croc histoire de pouvoir tendre leur ligne, contribuant à bouturer un peu tout et n'importe quoi, que dire encore des AAPP qui imagine lutter contre le problème à grand coup de round up déversé dans les rivières, éradiquant la flore la plus fragile (celle autochtone) et laissant de fait la place nette pour les espèces les plus résistantes (jussie et élodée dense en tête).
Que dire encore des raisons plus en amont du problème, c'est à dire le réchauffement des eaux et la diminution du pouvoir épurateur des rivières via l'endiguement de son cours à grand coup de chaussées? Un problème pris à bras le corps par les institutions d'ailleurs, puisque les subventions régionales pour l'entretien de ces chaussées n'existent plus, rendant impossible leur entetien par les structures locales, ce qui se soldera par leur disparition progressive et un retour au naturel des rivières. Seulement voilà, ces solutions ont leur détracteurs: les riverains qui pour beaucoup se foutent d'avoir des petites fleurs jaunes qui tapissent leur rivière, ainsi que les pêcheurs qui refusent d'admettre que leurs lieux de pêche favori pourraient avoir un nouveau profil (je devrait plutôt dire pourraient "retrouver leur profil d'entant, naturel").

Bref, il n'y a pas de coupable attitré ni historiquement ni de nos jours, tant nous sommes tous à notre manière responsable du statisme à ce sujet. L'inaction actuelle a une raison, financière certes, mais aussi d'opinion publique qui se ramasse à tergiverser entre des pour et des contres, oubliant au passage que 1+1=2, et qu'au delà de toute idéologie le temps est désormais à la constatation de fait, et incidemment à l'action et non plus au bla bla! Ben oui... Et ça, ça passe tout d'abord par le fait d'admettre que le poids de nos erreurs passées (la jussie à titre d'exemple, est présente en Europe depuis le 19ème, son caractère invasif date de façon clairement remarquable d'une trentaine d'année...) ne pourra que nous imposer des choix d'action où humainement nous aurons des choses à perdre, que ce soit dans nos habitudes de jouir des milieux naturels, mais aussi dans celles parfois de vivre notre quotidien, chez nous (et là, par exemple, j'ai une pensée toute particulière pour un ancien qui continue à bouturer de la Renouée du Japon dans son jardin, et qui n'en a rien à foutre que, crue aidant, la rivière en charrie chaque hiver sur les 45km de rivière restant en aval... Enfin bref! ^^)

Tout ça pour dire que si rien n'avance, ça n'est pas pour rien, et qu'avant de reflechir à des solutions, il serait temps de travailler sur notre capacité ainsi qu'à notre réelle volonté à les appliquer, avec tout ce que cela peut impliquer... Or si problème il y a, il est bel et bien déjà à ce niveau. Supprimer la démocratie et les élus dans les organisme de gestion de l'environnement, quels qu'ils soient, et vous verrez... Il y a aura plein de gens pas content, mais au moins les choses iront dans le bon sens, ne serait-ce que parce que pour une fois, l'idéologie et les bla bla auront cédé la place à...
... la compétence et l'obligation de résultat, même si pris au premier degré et à court terme cela fait chier tout le monde.

Dernière petite chose au sujet des aquariophiles... Quitte à chercher des "coupables", je ne pense pas qu'il soit utile de fustiger une communauté quelle qu'elle soit. Ce qui est à l'origine du souci c'est la connerie humaine, point... Certes les aquario et amateurs de bassin ont particulièrement mis le pied à l'étrier, par méconnaissance, bêtise, voire même paresse, et ce n'est malheureusement pas que vis à vis de quelques plantes invasives... D'un autre côté, qui serait le plus à blamer face à un problème? Celui qui "par bêtise" en est à l'origine, ou celui qui se contente de l'observer dégénérer en râlant mais qui ne bouge pas? N'oublions pas non plus celui qui râle tout en contribuant à amplifier le dit problème, et là j'en reviens au tout à chacun et ses engrais surdosés dans son jardin, à sa lessive surdosée dans la machine, à son croc incontournable pour pouvoir tendre une ligne au milieu d'un banc d'Aegeria...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photo-invivo.com
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Ven 10 Avr - 15:18

bien sur qu'il s'agit d'abord, de la connerie des hommes, je suis d'accord avec toi, mais quand tu traînes des années dans les différents cours d'eau du département (en particulier, des cantons de Pontivy, Rohan, Cléguérec) et souvent sur Peillac, et que tu trouves des tortues qui n'on trien à foutre là, je n'ai rien contre les aquariophiles, mon meilleurs amis en est un, et je vois à qu'elle vitesse pousse ses plantes, d'accord, il y a la chaleur de l'eau, mais il faut admettre qu'ils ont aussi leurs part de responsabilités..
ce problème de plantes indésirables, on le retrouve sur le littoral, dans les côtes d'armor, par exemple, mais sous forme d'algues, ayant les mêmes compositions que la jussie ou autre m....
sur Binic (je suis peut-être hors sujet, mais je tiens à le dire) chaque matin, des tractos nettoie cette m..... et qu'elle est l'origine de tout ça..les nitrates, qu'on le veuille ou non..
tout est bon pour polluer une rivère, depuis la nuit des temps, les décharges publics se trouvaient près d'un ruisseaux. et ça existe encore mais sauvage cette fois..
dans les 15 années passées à la fed, j'ai vu de tout dans les rivières, des brebis crevées, de tout..
pour en revenir avec la jussie, j'ai reçu une réponse d'un mail que j'ai envoyé ce matin, à Kader Benferhat, président des canaux bretons.je vous le donne.
Citation :
salut jérémy,

j'ai lu ton message...et saches le tu ne me déranges jamais...on est là pour échanger c'est là toute notre richesse

j'avais qq documents sur la jussie...je vais les rechercher...j'ai cru comprendre par l'expérience faite sur le canal d'Ille et Rance que le meilleur moyen était l'arrachage manuel à partir d'une barge...le faucardage tel qu'il est fait dans le Morbihan ne fait que disséminer la jussie et l'année suivante est encore pire...

aucun problème dès que j'ai une opportunité je te préviendrai et passerait te voir


amitiés

kader
depuis des années ici à Pontivy, ils font venir des faucardeuses, d'une boîte de brest, pour nettoyer les biefs de la ville, le reste on s'en fou..ça nous coûte la peau des fessiers, mais comme le dis kader, ça ne fait qu'aggraver le problème au prochaine saison..
je fais partie de ce comité, et plus particulièrement de ce type de problème, hélas, étant en fauteuil, je n'ai pas accès où je le souhaite, mais je combas du mieux que je le peux ce problème..

bien sur, on ne sera jamais d'accord sur ce qu'il faut faire, aux politiques de faire leur boulot, mais quen ont'ils a faire de ça..
j'ai lu sur un post, qu'une personne avait offert un bouquet de Jussie au président de la fed. le connaissant bien, je peux vous assurer qu'il en a rien à foutre..
ça rejoint les chantiers natures qui avaient été mis en place sur le scorff il y a une quizaine d'années..ça fonctionnait bien, les ruisseaux reprenaient de l'allure.en 2003, j'étais sur l'arz à bosser, un travail de fous..mais des bénévoles très motivés.et un résultat qui avait de la gueule...monsieur LS a tout laisser tombé, mettant je ne sais combien de type dehors sans préavis. moi, je ne fesais pas partie de la liste, j'avais eu mon accident un an avant.
.qu'il en soit ainsi pour cette jussie.dans votre région, vous montrez l'exemple, mais ici, rien n'est fait..on se demande s'il existe un appp.
venez faire un tour par ici au primtemps ou en été, et compter moi, le nombre de pêcheurs que vous trouverez sur 20 bornes..même le croc est inutile maintenant, le mal est fait. @plus

A PLUS JEREMY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
broctruite
modérateur
avatar

Nombre de messages : 504
Localisation : LA CHAPELLE GACELINE
Date d'inscription : 13/04/2006

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Sam 11 Avr - 18:21

Bonjour Jérémy

l'invasion des plantes envahissantes dans ton secteur n'est pas très claire sur tes explications

je comprends très bien que vous avez l'élodée dans le canal pour l'avoir vu cantoner aux écluses et se développer très rapidement
la myriophyle est aussi bien présente dans certains étangs
la jussie a ma connaissance n'est pas présente sur le blavet ,par contre je suis persuadé qu "elles existent dans certain plan d'eau ornementale
malestroit à identifié trois points sur l'oust aussitot arrachés après la journée de septembre 2008,au dessus de malestroit aucun signalement a ce jour


Dernière édition par broctruite le Mar 14 Avr - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glenac.aappma.over-blog.com
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Dim 12 Avr - 10:12

Bonjour à toutes et tous...

Ce matin, je suis allé sur les étangs du roz à neuillac , sur le canal ...les photos que vous allez voir montre l'état des ces étangs. les photos ne sont pas très bonnes qualités, je me suis servi d'un appareil étanche pour prendre dans l'eau certains clichés..la première photo , ce sont ces étangs du Roz, vue aérienne (remerciements aux C.C.B), avant l'apparition de tout ces problèmes..


là commence le calvaire... ne croyez pas que je suis dans mon jardin...non!!



un autre regard!!!à l'opposé de la précédente image.prise du halage.
à gauche de la photo, on voit la partie de l'étang de la photo du dessus.





* Entrons dans les faibles profondeurs, jusqu'au bicep, elle froide mon dieu..Brrrrrrr





J'editerai ce post quand j'aurai re-travaillé d'autres photos, ce qu'on voit sur ces photos est ce qu'il y a aujourd'hui, et nous sommes en avril, imaginez donc en pleine chaleur...
@plus..jérémy




Dernière édition par jeremy le Jeu 16 Avr - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Dim 12 Avr - 12:04

Citation :
Bonjour Jérémy

l'invasion des plantes envahissantes dans ton secteur n'est pas très claire sur tes explications

je comprends très bien que vous avez l'élodée dans le canal pour l'avoir vu cantoner aux écluses et se développer très rapidement
la myriophyle est aussi bien présente dans certains étangs
la jussie a ma connaissance n'est pas présente sur le blavet ,par contre je suis persuadé qu "elles existent dans certain plan d'eau ornementale
malestroit à identifié trois points sur l'oust aussitot arrachés après la journée de septembre 2008,au dessus aucun signalement

je m'excuse mon ami, mais j'avais zappé ton message. quelques points si tu veux bien.

* tout d'abord, je suis surpris de lire que nous avions de l'élodée dans le Blavet, honnêtement, je ne le savais pas, plante originaire du canada, plante d'ornement en aquariopholie, reconnaissable par ses petites fleurs blanches..et très rapide en croissance.
* de la myriophyle oui, plante très filandreuse et pouvant atteindre 2 mètres . l'origine est d'après "certains" la même que celle de l'élodée, mais il serait plus sérieux de croire, à un bateau ayant séjourné sous les tropiques et sans le savoir accrocher à la coque, l'aurait ramenée ici, c'est en tout cas l'hypothèse retenue.mais bon, ce ne sont que des hypothèses..

dans certains secteur, nous avons de la jussie. dans le coin du blavet, où je vis, il n'y a rien de tout ça, pas une herbe, une algue, rien, c'est à partir de pontivy que tout se gâte..et en remontant sur sur Rohan.. vois les photos du haut..
sur le Blavet en direction d'hennebont, il n'y a pas de jussie ,mais de la myriophile . je suis d'accord, mais beaucoup de plan d'eau, comme le valvert, le pont-samouel.. en sont à leur prémice.je vais essayer de savoir pour l'élodée, car je ne sais rien sur elle sauf qu'un ami a moi en a dans son aquarium, ça s'arrête là..

bonne journée à toi..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
david léger

avatar

Nombre de messages : 289
Age : 41
Localisation : Sainte FLaive des Loups (85)
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Dim 12 Avr - 13:12

jeremy a écrit:
nous sommes en avril, imaginez donc en pleine chaleur...
Il commence tout juste à pleuvoir en quantité suffisante pour assurer un minimum de brassage de l'eau (oxygénation), la fin de l'hiver et le début du printemps ont été dramatiquement secs! Ajoutes à cela des durées d'ensoleillement "records" pour la saison, des températures globalement plutôt douces, et vive l'explosion végétale en milieu humide stagnant, de taille petite à moyenne, bien exposé et si possible riche en nutriment! Mares, étang y compris de belle taille pourvu qu'ils soient protégés des vents froids et qu'ils puissent très rapidement se réchauffer (peu profonds), étiers de marais, tourbières... bref tout ces petits spots dont jamais personne ne s'inquiète mais dont la végétation a tôt fait de coloniser tout ce qui se trouve aux environs immédiats, y compris le moindre ru qui file dans le canal du coin ou à la rivière la plus proche... Attention! Je parle de végétation aquatique en général, pas nécessairement de plantes invasives de façon sélective!!! On est donc face à un problème différent...

Jérémy, les photos de points d'eau que tu montres, inquiétant certes si vu hors contexte, n'ont rien d'extraordinaire... Pour faire un petit parallèle: mares, petits étangs de même gabarits et étier de marais en bord de Loire dans le 44 et le 49 (tout du moins ceux qui n'ont pas eu la chance de faire l'objet des crues de Loire, un phénomène "que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître" ^^ ), ont eux tout simplement passé l'hiver dans cet état là, carrément... Je pourrais d'ailleurs sortir quelques photos datant de janvier qui sont plus que parlantes...

Pour revenir au 56: les gars de l'AAPP (et Bruno avec qui j'étais à la pêche à ce moment) pourront te parler des plaques de jussie qui fleurissaient en décembre dans les petits recoins calmes de l'Oust et ce en dépit du fait que la rivière était limite en crue et qu'il caillait à bloc... (fin 200 si je ne m'abuse)

Tout ça pour dire qu'il y a des explications: l'une d'entre elle est la donnée météo très "atypique" de ces dernières années, et notamment les météos hivernales. Il y en a d'autres, comme la modification des milieux via l'apport de nutriments (des nutriments que normalement ballaient les crues en hiver, mais elles se font rares depuis 10 ans, et là je rebondis sur ta première vue aérienne en constatant que ces plans d'eau sont ceinturées de parcelles agricoles qui doivent être comme c'est la plupart du temps le cas bien azotées...), ou encore des eutrophisations locales marquées (ça, ça dépend beaucoup de la végétation rivulaire, ainsi que de la biomasse aquatique), ou l'entretien très "relatif" voire nul de ces espaces naturels. En prime, il existe des phénomènes absolument inconnus et inexplicables, plus propres aux espèces invasives (d'origine allochtone donc) et sur la façon dont elles s'adapte à des conditions différentes de leurs milieux originels. (par exemple l'année dernière il a été constaté un recul colossal de la jussie sur certaines portions de rivières du 44, au profit de l'élodée dense, et sur d'autres, sans travaux de lutte particulier, l'ensemble des espèces invasives ont accusé un net recul au profit des espèces autochtones...). Paradoxalement, sur d'autres zones à quelques kilomètres de là, on ne voyait même plus l'eau et il était limite même possible de traverser à pied sec la rivière tant la densité de végétation était importante, genre certains étier du marais de Boro où a eu lieu l'automne dernier l'opération organisée par l'AAPP du Mortier... Bref des phénomènes sur lesquels se penchent certains groupes d'études (CNRS et INRA) sans pourvoir pour l'instant apporter quoi que ce soit comme réponse fiable et cohérente.

Alors en attendant, c'est vrai, on ne peut que "constater" les choses et s'en inquiéter. Mais constater ne doit pas signifier "conclure" tant le problème et ses données sont vastes d'une part, et tant il convient de résonner en prenant ces "signes" extérieurs comme des symptômes, et non pas comme LA maladie en soi, une maladie devant elle être soignée et donc faire l'objet de toute les attentions, contrairement aux seuls symptômes. Cecit dit, pour faire échos aux propos de Patrick plus haut, il reste urgent d'être aux aguets sur ces symptômes, car tant qu'aucun "vaccin" n'aura été trouvé, il n'y a guère que contre eux qu'il soit possible d'agir pour ralentir la progression du virus... Et il est évident qu'intervenir en conséquence, c'est à dire en temps et en heure avant d'être débordé, est absolument primordial.
Si Benjamin Bottner passe par là (technicien "plantes invasives" à l'IAV), il pourra te donner accès je pense à un certain nombre de choses qui te permettront d'y voir plus clair sur tout cela.

Autre chose qui m'interpelle sur tes photos: je vois que la végétation rivulaire de ces étangs est verte de chez verte (les arbres)... Par chez moi ça commence tout juste et aucun arbre n'a de feuillage à ce point avancé. Intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.photo-invivo.com
jeremy

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 63
Localisation : Pontivy (stival)
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   Lun 13 Avr - 8:13

L'égéria densa

Il y a quelques années, nous avons été envahis à pontivy par l'égéria densa, je crois que cela devait être en 2004..tous les biefs du centre ville en étaient remplis. une boîte de brest a été appelée à la rescousse, une entreprise de location de bateaux (annexe de celle de Rohan) qui devait s'intaller ici... voilà les clichés que j'ai pris à cette époque..pour l'anédocte, ils devaient revenir l'année suivante, ce ne fut pas le cas..
non seulement, ils ont fait les biefs du centre-ville, mais aussi , le canal, enfin, les en partie, la voie navigable.

d'après le chauffeur, cet engin n'est pas un faucardeur tel qui doit l'être, ce sont des engins, fabriqués maison..



il dépose cette saleté sur le bord, un camion vient les prendre, pour les sècher, les traiter, et en faire différentes choses pour l'agriculture.




On trouve de tout ici.


malheureusement, je n'ai pas retrouvé les photos du bief avant, mais le voilà, une fois terminé..

Photos de Jérémy




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blavet-jf56.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cauchemar nommé JUSSIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cauchemar nommé JUSSIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une voiture nommée cauchemar ...
» Arrachage Jussie sur le Thouet le 11 septembre 2010, Thouars
» Joueur de l'année : Les nommés
» Petit résumer de la journée Arrachage Jussie sur le Thouet.
» Enquête sur la jussie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'AAPPMA du mortier de Glénac :: Les grandes causes-
Sauter vers: